Banière

Centre la campagne

16 Décembre, 2017

Professions

Newsletter

Qui est en ligne ?

Nous avons 9 invités en ligne

Logopédie

Laetitia Gremmens, Aurélia Kerf, Nathalie Masson et Janssens EmilieLa logopédie est une profession paramédicale. Le logopède s’occupe principalement de tous les problèmes qui touchent la communication orale ou écrite chez l’enfant, l’adolescent et l’adulte. Il intervient dans les pathologies liées à la parole, à la voix, au langage oral ou écrit.

L'orthophoniste-logopède intervient de plus en plus dans le domaine de la prévention (formation et information des personnels de santé, éducation sanitaire) et du dépistage (dépistage précoce des pathologies du langage chez l'enfant).

Par son action, l'orthophoniste-logopède contribue à la réinsertion scolaire, professionnelle, sociale et culturelle; il intervient également dans les domaines des pathologies du vieillissement de l'adulte et dans celui de l'illettrisme (de par la spécificité de sa compétence).

Il travaille en collaboration avec le médecin traitant, la famille, le milieu scolaire, professionnel et social du patient.

Il intervient par un bilan préalable, examen qu'il effectue pour évaluer les troubles observés, en déterminer autant que possible la cause, en préciser le diagnostic et en prévoir le pronostic; il détermine la nécessité ou non d'une rééducation.

Dans une relation thérapeutique individuelle, ou par des techniques de groupe, l'orthophoniste-logopède utilise, en fonction de son expérience clinique, des techniques visant à permettre à chacun d'optimaliser ses possibilités de communication verbale ou non verbale.

La logopède en fonction de ses compétences peut prendre, en charge les pathologies suivantes :

  • Les retards de langage : décalage dans l’élaboration du langage et la chronologie normale des acquisitions. Les symptômes sont un retard au niveau de l’apparition du langage, des difficultés au niveau de la syntaxe, du vocabulaire
  • Dyslalie : trouble de la prononciation de certains sons (absence ou déformation)
  • Les retards de parole : c'est un trouble qui touche l'organisation des sons dans les syllabes formant le mot ou dans le mot tout entier. L’enfant inverse, simplifie ou omet des sons.
  • Dysphasie : La dysphasie est un déficit spécifique du langage, caractérisé par des problèmes graves de la compréhension et/ou de l'expression du langage parlé, en l'absence de perte auditive, de déficience mentale ou d'un trouble émotionnel". (BENTON, 1964)
  • Dyslexies : trouble spécifique de l’apprentissage de la lecture qui se manifeste en l'absence de tout déficit visuel, auditif ou intellectuel et malgré une scolarisation normal.
  • Dysorthographie : trouble qui touche l’orthographe d’usage et /ou grammaticale souvent associés aux dyslexies.
  • Les dyscalculies et troubles logico-mathématiques : Dysfonctionnements dans le domaine de la logique, de la construction du nombre, de l'installation et de la compréhension du système décimal. Ces dysfonctionnements provoquent des difficultés spécifiques en arithmétique, en géométrie et dans le domaine mathématique en général. La rééducation est longue, elle doit souvent intervenir à un niveau opératoire antérieur aux apprentissages scolaires pour permettre à l'enfant de reconstruire une pensée réversible, opératoire, lui permettant de changer de point de vue afin d'accéder aux premiers concepts. (C. Vanham)
  • les troubles des fonctions attentionnelles
  • les troubles de la déglutition, liés ou non à des troubles tubaires, avec ou sans travail orthodontique
  • Les troubles d’organisation et de méthode de travail, manque de structuration et stratégie (Gestion Mentale)
  • les troubles neurologiques (aphasie, dysphagie, dysarthrie)
  • les troubles vocaux (dysphonie, aphonie, rhinologie)
  • les troubles dus à une dégénérescence des structures cérébrales (maladie d'Alzheimer, maladie de Parkinson, Sclérose en plaques, sclérose latérale amyotrophique)
Un bilan et des séances de logopédie peuvent être pris en charge par la mutuelle moyennant quelques démarches et critères.

Démarches à suivre pour introduire le dossier à la mutuelle pour demander de bénéficier du remboursement de l’inami

  1. visite chez le médecin prescripteur (variable en fonction de la pathologie) qui prescrit un bilan logopédique
  2. bilan logopédique effectué par le ou la logopède
  3. deuxième visite chez le médecin prescripteur qui prescrit des séances de rééducation logopédique en fonction des observations et du bilan logopédique
  4. envoi des documents à la mutuelle pour bénéficier d'un remboursement éventuel