Banière

Centre la campagne

16 Décembre, 2017

Professions

Newsletter

Qui est en ligne ?

Nous avons 2 invités en ligne

Techniques harmoniques

Les mouvements harmoniques sont des séquences de mouvements rythmiques et cycliques présents dans la nature et chez l'homme. Les mouvements oscillatoires d'un pendule ou d'un ressort sont des exemples de mouvements harmoniques. La caractéristique de ces systèmes est qu'ils transforment, en diverses phases du mouvement et en mode cyclique, l'énergie cinétique en énergie potentielle et vice versa. Le système oscillatoire peut donc conserver l'énergie et la rendre. Certaines séquences de mouvements du corps sont de type harmonique et oscillatoire : il suffit de penser au mouvement des bras lorsque nous marchons. Le bassin a un mouvement harmonique tridimensionnel autour des trois axes de l'espace. Chaque mouvement vibratoire d'une partie du corps a six degrés de liberté. Si ce n'était pour les effets d'amortissement énergétique et mécanique, la fréquence d'un système oscillatoire demeurerait constante. Dans les systèmes biologiques, les effets d'amortissement dépendent de l'élasticité des divers tissus et liquides. 



Méthode:

Les techniques harmoniques étaient déjà connues et utilisées par le fondateur de la médecine ostéopathique, le docteur Andrew Taylor Still, et son élève J.M. Littlejohn D.O., mais Eyal Lederman D.O. a le mérite de les avoir étudiées de façon plus scientifique et de les avoir codifiées et développées pour en faire une véritable méthode.

La technique harmonique est une technique manuelle qui obtient un état de résonance à l'intérieur des parties du corps et des tissus. Cet état de résonance s'obtient lorsque l'ostéopathe respecte certains paramètres en imprimant un mouvement à son patient. Il faut que la fréquence du mouvement imprimé soit le plus près possible de la fréquence naturelle du mouvement physiologique du segment. Pour obtenir une oscillation constante, il faut que l'énergie émise par l'ostéopathe soit au moins égale à l'énergie perdue par les phénomènes d'amortissement. La résonance s'obtient lorsque la force émise respecte la direction physiologique du mouvement du segment en oscillation.

Indications:

Les techniques harmoniques interviennent dans la circulation des liquides. Outre à agir directement sur le mouvement de la lymphe et du sang, elles agissent également sur la "pompe trans-synoviale". Le mouvement favorise le mécanisme de réparation des tissus et soulage la douleur, on n'a qu'à penser à ce qui arrive à un segment maintenu immobile trop longtemps. Il encourage l'étirement des tissus trop courts et des fascias. Enfin, la technique, grâce à son mouvement rythmique et oscillatoire, contribue à la détente psycho-émotionnelle et à la meilleure intégration du schéma corporel du patient.